Femme enceinte

Premier trimestre de grossesse : le guide

Le premier réflexe lorsqu’on pense qu’on vient de tomber enceinte consiste à s’en assurer. Pour cela, deux possibilités, dès le premier jour de retard de règles :

  • un test urinaire, non remboursé par la Sécurité Sociale, disponible en pharmacie et coûtant autour de 10 euros l’unité, réalisable à tout moment de la journée, mais plus fiable sur les premières urines du matin, la réponse est immédiate.
  • un test sanguin, réalisé auprès d’un laboratoire d’analyses et remboursé par la Sécurité Sociale s’il est prescrit par un médecin. Le résultat est donné dans la journée. Il ne nécessite pas d’être à jeun.

Une fois que vous êtes sûre d’être enceinte, il est prudent de prévoir un premier rendez-vous avec votre gynécologue habituel, qui constatera la grossesse et s’assurera qu’elle démarre correctement et ceci est important pour votre santé et celle du bébé. Il faut également songer à l’inscription à la maternité ou à la clinique, en consultant des proches ayant accouché dans le même lieu géographique, ou en posant la question à votre médecin. Certaines maternités nécessitent de s’y prendre très tôt, d’autres vous inscriront quel que soit votre terme si vous êtes suivie par l’un des médecins accoucheurs. Lisez nos reportages sur les maternités, vues par de jeunes mamans !

grossesse 3 mois

Suivi de la grossesse et visite prénatale

La première visite prénatale obligatoire doit avoir lieu au cours du premier trimestre, à deux mois de grossesse révolus dans la plupart des grandes maternités. Les examens sont très complets pour la constitution du dossier :

  • examen clinique complet (palpation du ventre, prise de tension, mesure de la hauteur utérine, écoute du cœur du bébé si le terme le permet, examen de l’aspect du col de l’utérus,…)
  • test urinaire, pesée
  • prise de sang : dépistage de la syphilis, recherche de l’immunisation contre la rubéole et la toxoplasmose, dépistage du HIV si vous l’acceptez, éventuellement numération sanguine, recherche de l’immunisation contre le cytomégalovirus…, et recherche du groupe sanguin. Les femmes Rhésus négatif ont une surveillance accrue de leur grossesse. En effet, si le bébé est de Rhésus positif, il y a le risque d’une incompatibilité entre la mère et l’enfant, d’où un suivi plus serré.

Le premier trimestre est une période délicate : le taux de fausses couches est assez élevé en début de grossesse, et vous attendrez peut-être quelque temps avant d’annoncer votre bonheur à vos proches. Cela ne se remarque pas encore, et pourtant, vous vous sentez tellement différente et tellement absorbée par cette nouveauté. Pour certaines, c’est également une période d’inconfort (nausées, dégoûts alimentaires, …) et pour toutes une période d’assez grande fatigue. Il est difficile de faire le lien entre ces signes et les véritables changements qui s’annoncent.

Pour ne pas rester trop passive, et pour patienter, préoccupez-vous de votre inscription à la maternité et d’éventuelles inscriptions auprès des modes de garde collectifs (crèches ou haltes-garderies). Toutes ces structures n’ont pas les mêmes règles de fonctionnement, mais quelques renseignements pris très tôt vous éviteront peut-être des déconvenues. Et cela vous préparera en douceur à l’arrivée de ce bébé.

Une première rencontre avec lui ou elle est prévue autour de la 12ème semaine depuis la date des dernières règles, pour la première échographie de grossesse. Vous pourrez bientôt prendre connaissance de nos mini-reportages sur les trois échographies. En attendant, sachez que la première échographie est généralement pratiquée par voie vaginale, avec une sonde. Cette méthode est plus fiable et permet de voir plus nettement le bébé et son sac embryonnaire. Elle n’impose plus de se présenter la vessie pleine pour l’examen, et le rend donc plus confortable. Installée sur la table, avec les poings fermés et serrés sous les fesses, vous verrez apparaître à l’écran les premières images du bébé, déjà bien tonique alors que vous n’en ressentez pas encore les mouvements.

Le sexe n’est pas encore visible, et ce petit être conserve tout son mystère. Selon à la date précise à laquelle l’échographie est pratiquée, il mesurera 6 à 12 centimètres de la tête aux fesses, mais vous verrez le médecin s’attacher à recueillir bien d’autres mesures : écartement des yeux, épaisseur de la nuque, présence de la cloison séparant les deux lobes du cerveau, présence du liquide amniotique en quantité en rapport avec le terme. Vous écouterez battre son cœur, sur un rythme très rapide (160 battements par minute environ). Ce sera peut-être aussi pour vous la surprise de découvrir qu’il y a plusieurs embryons, dans un sac ou dans plusieurs sacs. Et alors, il vous faudra tout repenser en fonction de cette nouvelle, le suivi de la grossesse et l’accouchement étant souvent orientés vers un centre spécialisé dans les naissances multiples. Et puis, la composition de la famille sera peut-être très différente de ce que vous aviez envisagé.

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

6909